Architecture
Publié le - 1665 clics -

Comment amortir un bien immobilier en location meublée ?

Les  propriétaires bailleurs sont  de plus en plus attitrés par la location meublée grâce à son régime fiscal essentiellement captivant sur la déductibilité des amortissements comptables de l’immobilier et du mobilier. L’amortissement comptable est une charge déductible fiscalement mais non versée, contrairement aux  travaux ou aux intérêts d’emprunts. Cela rejoint à une recette de trésorerie.

Dans le cadre de la location meublée, que signifie un amortissement comptable ?

C’est une  observation comptable de la dévalorisation de la valeur de quelques  éléments l’immeuble, l’appartement, ou la maison. La technique  de l’amortissement signifie  donc à inscrire, dans la comptabilité du Loueur en meublé, une perte de valeur remarquée sur un bien.

Les apports pratiqués forment des droits d’exploitation, qui sont portées à l’actif du bilan, en réduction de la valeur d’origine des composants correspondants, et, déductibles des recettes  locatifs. L’amortissement amoindrit  la recette imposée de l’investissement  du loueur en meublé, qui lui  permettra de réaliser  une économie d’impôt. C’est valable également pour le statut lmnp ou le loueur meublé non professionnel.

   

Les conditions d’utilisation des amortissements par composants

Le composant est indiqué en matière comptable à l’article 311-2 du Plan Comptable Général.

La décomposition d’un bien en composants consiste  que l’amortissement du bien doit être éclairci en éléments principaux qui vont former les composants notamment le terrain, les gros œuvres, l’aménagement intérieur, la  toiture, et l’électricité

Chaque élément engage une partie de la valeur du bien et est amorti par rapport  à sa durée réelle d’occupation.

Par conséquent, il est préconisé en fonction de chaque investissement dans un bien locatif meublé, de différencier la liste des éléments et la durée normale d’occupation.

Un expert-comptable, saura vous guider par ses compétences en la matière pour éviter tout risque d’erreur et adoucir les déclarations fiscales du Loueur en Meublé.

Les publications similaires de "Blog immobilier"

  1. 2 Juin 2017Louer sa maison sans perdre ses objets948 clics
  2. 23 Fév. 2017Les éléments de succès pour investir à Marrakech1074 clics
  3. 23 Juin 2016L'architecture si particulière des maisons basque1483 clics
  4. 4 Juin 2016SCPI : record historique de la pierre papier1757 clics
  5. 29 Mai 2016Les résidences seniors « Maisons Vill'Âge »1961 clics
  6. 20 Mai 2016Regard d’architecte sur le logement étudiant1544 clics
  7. 11 Mai 2016L’architecture EHPAD1857 clics
  8. 2 Mai 2016Choisir le bon architecte pour sa maison1717 clics
  9. 14 Avril 2016Un avis favorable d'exploitation pour l'Ehpad1711 clics